Exposition

EXPOSITION EN COURS

Tom Arndt, Home

du 30 janvier au 10 avril 2016

GALERIE DE L'ARTOTHEQUE

52, rue de la Poterie, 35500 VITRE

Horaire d'ouverture : du vendredi au dimanche 14h-18h

ainsi que du mardi au vendredi sur rendez-vous pour les groupes.

Tom Arndt, Bicentenial Fete, Browerville, Minnesota, 1976

 

Né à Minneapolis, Tom Arndt s'inscrit dans la grande tradition de la photographie documentaire américaine. Le style documentaire est né d'un désir de produire une œuvre à partir des principes mêmes du métier de photographe, principes étrangers à ceux des arts même d'avant-garde. Il repose sur les notions de séries, de commandes où l'agencement et la taxinomie se trouvent convertis en procédures artistiques. C'est cependant par un contexte social, politique et institutionnel que la photographie documentaire se constitue en véritable objet d'histoire comme le souligne Olivier Lugon dans son livre Le Style documentaire. D'August Sander à Walker Evans, 1920-1945 publié en 2001 aux éditions Macula.

Dans la galerie de l'artothèque, une quarantaine de photographies prises entre 1970 et 2013 à Chicago, New York, la Nouvelle Orléans, au Texas, dans l'Idaho, le New Jersey et plus particulièrement dans le Minnesota natal de Tom Arndt, rendent compte d'ambiances de la vie quotidienne à travers des rassemblements, des fêtes et des portraits de rue.

 

 

 

RÉSIDENCE EN COURS

Paul Pouvreau

Paul Pouvreau

Depuis 2015, Paul Pouvreau est en résidence mission à l’artothèque de Vitré. Cette résidence se réalise en partenariat avec le SMICTOM Sud-est 35 (Syndicat Mixte Intercommunal pour la Collecte et le Traitement des Ordures Ménagères) et le Conseil Départemental d’Ille-et-Vilaine.

 

Le projet s'engage dans une démarche expérimentale d’action culturelle visant à mettre en lien un travail plastique et une sensibilisation au traitement des ordures et à leur recyclage aussi bien artistique que réel. Il s’élabore à travers une éducation artistique et culturelle donnant à voir et à comprendre la recherche qui l’anime ainsi que les processus de création mis en œuvre.

 

 

Paul Pouvreau nourrit notamment une double affection pour la photographie et pour les cartons d'emballage usagés au point de les combiner et d'en faire depuis plusieurs années le principal matériau de ses œuvres. De fait, il situe son œuvre à l'encontre de la tradition qui associe spontanément l'idée de beauté à celle de noblesse des matériaux et qui répugne sans doute à considérer comment des matériaux peuvent, en art, produire des effets politiques.

 

 

 

RÉSIDENCE EN COURS

Lisières. Conversations avec Lewis Baltz

Lewis Baltz, Mitsubishi, Vitré, 1992

Tirage issu du portfolio La valise, 20X 25 cm. Collection de l’artothèque de Vitré

 

La collection de l’artothèque de Vitré contient des œuvres de grands photographes qui ont influencé plusieurs générations d’artistes. Parmi eux, Lewis Baltz, « le plus grand et le dernier photographe moderne américain » selon le critique d’art Bernard Lamarche-Vadel. Quelles répercutions et quels liens ses œuvres peuvent-elles entretenir aujourd’hui avec des productions d’étudiants en écoles supérieures d’arts ? Deborah Greenwood, Elliot Le Nan, Vincent Lorgeré, Maxime Voidy et Quentin Yvelin, étudiants à l’Ecole Européenne Supérieure d’Art de Bretagne-Lorient,  sont invités à dialoguer avec les œuvres de Lewis Baltz par un travail plastique et photographique réalisé sur le territoire de Vitré.

 

 

 

EXPOSITION

Bernard Lallemand, Salto arrière

Du  7 novembre au 27 décembre 2015

GALERIE DE L'ARTOTHEQUE

52, rue de la Poterie, 35500 VITRE

Horaire d'ouverture : du vendredi au dimanche 14h-18h

ainsi que du mardi au vendredi sur rendez-vous pour les groupes.

Bernard Lallemand, ERos II, 2012

L’artothèque de Vitré invite Bernard Lallemand à présenter une exposition d’œuvres récentes composées de différents médiums (vidéo, photographie, sculpture) et regroupées sous le titre de Salto arrière. Derrière cet intitulé se cache l’inéluctable chute particulièrement visible dans ses photographies.

Si l’on peut imager dans chaque saut périlleux, la montée et la rotation préalables aux prises de vue de Bernard Lallemand, celui-ci nous livre un corpus de réceptions malheureuses. Son propre corps mis à nu n’est qu’une représentation d’une succession de chutes répétées nous renvoyant à la mythologie grecque et à la tragique disparition d’Icare, fils de Dédale.

 

Dans une mer, faite de talc, (Une mer de talc, 2012, 2013, vidéo de 24mn et 37 s), Bernard Lallemand réalise une toute autre expérience : celle d’un retour mental et sensible aux sources génitrices. Cette expérience sensible d’une régression ad uterum est semblable au voyage souterrain de Robinson décrit par Michel Tournier dans Vendredi ou les Limbes du Pacifique.

 

Enfin, un ensemble d’objets et d’images présenté sous la forme d’une installation révèle la présence du corps (à travers des objets), sa vulnérabilité, sa chair, son squelette mais également ce qui pourrait être son exosquelette par une sa tragicomique tentative d’hybridation. Cette exposition clos un chapitre que l’artothèque de Vitré a développé cette année autour de la représentation du corps humain.

 

 

 

EXPOSITION

A corps perdus

Dominique Lacoudre, De la série "je me cache-cache très souvent" [2005-…], 2015, 27x20 cm
Dominique Lacoudre, De la série "je me cache-cache très souvent" [2005-…], 2015, 27x20 cm

Du 20 juin au 30 septembre 2015

GALERIE DE L'ARTOTHEQUE

52, rue de la Poterie, 35500 VITRE

Horaire d'ouverture :

19 juin au 30 août : du jeudi au dimanche 14h-18h

1er au 30 septembre : du vendredi au dimanche 14h-18h

Si le titre de l’exposition n’est autre que la réunion de l’expression «À corps perdu» et de  l’idée  de «corps  perdus»,  il  dévoile  non  seulement  l’implication  d’artistes  dans l’émergence de leurs œuvres mais souligne également dans celles-ci l’effacement  et  la résurgence de la figure humaine explorée à travers sa fragmentation, son hybridation, sa déformation,  son recouvrement  partiel  ou total.

 

Chaque  dessin  se  constitue  à  travers la naissance  et  la  formation  d’une  figure  dont l’apparition  n’est  pas  sans lien  avec  le processus  photochimique  comprenant  plus  particulièrement  le  développement  et  le tirage sur papier. Comme dans le bain du révélateur où l’image se fixe progressivement sur  le  support,  chaque  œuvre  se  réalise  dans  le  temps   se  décèlent  les  notions d’apparition et de disparition du sujet. Cette exposition réunit les œuvres de quatre artistes : Patricia Cartereau, Katerina Christidi, Dominique Lacoudre et Pierrick Naud qui explorent chacun à leur manière la figure humaine.

 

 

POUR LA PHOTOGRAPHIE, LA COLLECTION EST COMPOSEE EN PARTIE DES OEUVRES DE CES ARTISTES :

Lewis BALTZ | Philippe BAZIN | Didier BEN LOULOU | Florence CHEVALLIER | John COPLANS | Laurence DEMAISON | Richard DUMAS | Georges DUSSAUD | Patrick FAIGENBAUM | Lee FRIEDLANDER | Hamish FULTON | Julie GANZIN | Yves GUILLOT | William KLEIN | Marie-Hélène LE NY | Patrick MIARA | Helmut NEWTON | Bernard PLOSSU | Jean-Philippe REVERDOT | Bettina RHEIMS | Denis ROCHE | Willy RONIS | Magdi SENADJI | Jun SHIRAOKA | Jeanloup SIEFF | Joan SOULIMANT | Keiichi TAHARA | Patrick TOSANI | Yves TREMORIN…

 

 

Artothèque de Vitré

 

Galerie

52, rue Poterie - 35500 Vitré

Téléphone : 02 99 75 07 60 et 02 99 75 23 91

 

Espace de prêt

6, rue de Verdun - 35500 Vitré

Téléphone : 02 99 75 07 60    

 


 

 

SITE INTERNET 

 

 

Veuillez entrer le code:

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

 

 

Espace de prêt

Mardi, jeudi et vendredi : de 16 h à 18 h 30

Mercredi : 10 h-12 h 30 et 14 h-20 h

 

Pendant les vacances scolaires l'espace de prêt ferme tous les soirs à 18 h.

 

Galerie d'exposition

Du vendredi au dimanche de 14 h à 18 h

En période estivale : du mercredi au dimanche de 14 h à 18 h